Return to site

les arts pour les décideurs rh

Découvrez comment les directions des ressources humaines peuvent utiliser certains dispositifs artistiques pour être plus efficaces.

· Articles

Certains chiffres suffisent à traduire la pression qui pèse aujourd'hui sur les décideurs RH

Ils sont directeurs des Ressources Humaines, ou plus récemment, Directeurs des Richesses Humaines, et leur fonction n'a jamais été aussi stratégique, vitale, cruciale à la réussite des entreprises, tant ils se retrouvent à la croisée de tous les chemins de création de valeur.

60% des stratégies de transformation digitales échouent, principalement à cause d'un manque d'accompagnement du capital humain de l'entreprise. (1)

Les enjeux auxquels les décideurs RH doivent faire face aujourd'hui ne peuvent se résumer à quelques chiffres, mais ceux-ci nous éclairent cependant sur les axes d'intervention qui leur incombent désormais :

  • 71% des décideurs RH en France jugent la question de l'expérience collaborateur stratégique pour leur entreprise, et 90% qu'ils sont les mieux placés pour y répondre (2)
  • 54% des salariés et 66% des managers déclarent que le stress est une réalité quotidienne (3)
  • Plus d’une fusion sur deux échoue, deux sur trois ne produisent pas la création de valeur promise :  la question de la culture d'entreprise, sur laquelle se greffe selon les cas une spécificité nationale, en est de loin la première cause (4)

(1) Etude du cabinet Forrester Consulting, étude d'Arthur D. Little

(2) Enquête publiée par Parlons RH en 2018 et auprès de 1000 responsables RH en France.

(3) Enquête de la Cegos portant sur des entreprises de plus de 100 salariés

(4) Etude mondiale menée par le cabinet AT Kearney sur 115 opérations de fusion

Les Arts, le nouvel allié des décideurs RH ?

Les RH sont donc au coeur de problématiques fondamentales pour le succès de l'entreprise :

  • Accompagner la transformation
  • Améliorer l'expérience collaborateur
  • Gérer les situations exceptionnelles (crises, fusions, repositionnements)
  • Développer la Qualité de Vie au Travail (QVT)
  • Nourrir la Marque Employeur

Face à ces enjeux, les Arts ont désormais un rôle actif à jouer : en permettant de mobiliser plus efficacement et plus rapidement le capital humain, ils facilitent le bon déploiement des stratégies de l'entreprise.

Le pouvoir des Arts au sein d'une organisation consiste à générer les conditions favorables à la réussite : générer un climat de travail propice au bien-être ou à la créativité, énergiser les collaborateurs, stimuler leur curiosité et l’ouverture d’esprit, favoriser l'intelligence émotionnelle ou la pensée critique, stimuler les échanges et les liens interpersonnels, ouvrir l'entreprise au monde extérieur, etc.

Véritable sparring partner des femmes et des hommes de l'entreprise, les Arts leur permettent de s'entraîner à communiquer, travailler et manager différemment, à travers des expériences artistiques conçues spécifiquement pour atteindre ces objectifs.

Les expériences artistiques constituent une excellente plateforme d'apprentissage pour acquérir de nouvelles aptitudes et compétences clés, les fameuses soft skills désormais jugées comme indispensable au succès des organisations. L'OCDE en a récemment cité 4, devenues les 4C des entreprises performantes du 21e siècle :

  • Creativity
  • Critical thinking
  • Communication
  • Collaboration

Visuel : La Danse, Henri Matisse, 1909.

La Compagnie a développé des programmes artistiques qui permettent aux dirigeants RH d'améliorer leurs résultats opérationnels, en leur permettant d'impacter tout particulièrement :

  • l'inspiration et le leadership des dirigeants
  • le style de management
  • le climat et la culture de l'entreprise
  • les soft skills des collaborateurs et managers
  • la nature apprenante de l'entreprise

Programme Arts & Performance RH N°1 : déployer des rencontres artistiques inspirantes

Le principe : orchestrer des rencontres avec des personnalités du monde de la culture dont le témoignage va mobiliser et impacter le capital humain de l'entreprise.

Quand ? Dès lors que l'entreprise est dans une période de transformation qui implique des changements parfois profonds dans l'organisation, le management, la culture, les compétences, etc.

Une stratégie de contenus qui permet de :

  • faciliter la transformation culturelle de l'entreprise
  • accompagner les politiques de change management en ouvrant les collaborateurs à d'autres pratiques (out of the box, casser les silos...)
  • développer certaines soft skills : ouverture d'esprit, curiosité, créativité, pensée critique...
  • remettre en cause les certitudes, aller à l'encontre des idées reçues pour gagner en créativité
  • créer de la cohésion, énergiser, enthousiasmer grâce à l'expérience partagée

Formats :

  • interventions d'une personnalité culturelle ou de plusieurs en format table ronde ou TEDx
  • au sein de l'entreprise ou hors les murs
  • rencontres pouvant être couplées à des ateliers internes ou s'intégrer à des journées de séminaires,
  • possibilité de créer un Club dédié à ces rencontres artistiques inspirantes, pour pérenniser leur impact et déployer une communication corporate associée

Afin d'illustrer le champ des possibles, voici quelques exemples de rencontres artistiques déployées par La Compagnie pour ses clients. Chaque programme est conçu sur-mesure pour l'entreprise.

Parler de change management en écoutant Beethoven au sein d'un grand cabinet de conseil

Vidéo : extrait de la 5ème Symphonie de Beethoven (Finale) interprété par Les Dissonances, orchestre sans chef, initié par David Grimal. Concert enregistré à la Philharmonie de Paris (2016).

« L’absence de chef n’est pas le problème, c’est la solution. » A ce moment précis, j’ai pensé que je n’aurais peut-être pas dû demander à David Grimal, talentueux et médiatique violoniste, d’intervenir devant les partners et collaborateurs de la branche conseil d'un grand cabinet d'audit. Il y a eu un murmure, un flottement et puis on a visionné l'orchestre des Dissonances en train de jouer, l'émotion et le beau l'ont emporté, et David s'est exprimé.

Musicien, soliste, fondateur de l'ensemble Les Dissonances, il est habitué à un autre type de management, à d’autres performances que celles attendues dans les entreprises. « L’ensemble des Dissonances n’a pas de chef mais avant de jouer avec nous, un musicien doit lire la partition des autres musiciens. Et pendant le concert, lorsqu’on joue ensemble, on ne regarde pas un seul chef, mais chacun se regarde, bouge et joue en fonction des autres… on devient un organisme vivant en mouvement ». Magique ! Imaginez l'impact d’une telle approche dans l’entreprise ?

Le décalage permet l’échange, l’écoute, les egos tombent, nous ne sommes plus sur le terrain de la concurrence mais du partage d’expérience.

« Mais comment éviter l’écueil du chaos, de l’anarchie, voire des questions de blocage ? » Vraie et bonne question de l’un des participants. David Grimal poursuit en parlant de leadership (le sien) et de vision partagée, qui garantissent la cohésion et l’implication de chacun. A aucun moment le terme « hiérarchie » n’a été évoqué. A la sortie, les participants avaient en tête ce témoignage décalé, inspirant, mais aussi la musique de Beethoven, comme pour mieux ancrer le sens de ce témoignage en eux.

Aller à la Biennale d'art contemporain de Venise quand on est CEO d'un grand Groupe

Visuel : "El Problema del Caballo" Claudia Fontes, Biennale 2017

Etre actif face à une œuvre, c’est réussir à la faire parler et lui faire dire ce qui va résonner en nous pour déclencher de nouvelles idées ou de nouvelles interrogations… Et ce faisant, parvenir à faire ce fameux pas de côté que l’on recherche tant aujourd'hui dans les entreprises pour innover, transformer, voir juste.

Se frotter aux avant-gardes artistiques du monde entier permet de réfléchir autrement et de développer très rapidement une posture d'alerte face à la nouveauté et l'inconnu.

Ils seront donc une quinzaine, CEO de grands groupes, partners de cabinets de conseil, banquiers ou DRH, à vivre en mai 2019 une "learning expedition artistique" au coeur de la 58e Biennale d'art contemporain de Venise. Au programme : des rencontres inspirantes, des temps de créativité, des moments "out of the box".

Objectif : se transformer en explorateurs de l’art pour stimuler l'ouverture d'esprit, la capacité d'observation et d'écoute, et la facilité à sortir du cadre. Des qualités indispensables à des dirigeants qui doivent décider rapidement en univers complexe, engager leur entreprise dans l'innovation, et savoir détecter avant tout le monde la menace qui surgit dans l'angle mort que personne n'avait repéré.

Remarque : La Compagnie accompagne plusieurs entreprises à la Biennale de Venise pour des learning expeditions sur mesure entre mai et novembre 2019. Nous contacter pour toute demande à venise@lacompagnie.paris

Créer un Club de rencontres gastronomiques pour réfléchir autrement

Visuel : la Chef étoilée Anne-Sophie Pic - Crédits : Thomas Samson / AFP

Thierry Marx, Alain Passard, Anne-Sophie Pic, Alain Senderens, Guy Martin... ils se sont tous prêtés au jeu de la rencontre avec les collaborateurs et clients d'un grand cabinet de conseil. Délaissant leurs fourneaux pour prendre le micro, ils étaient là, disponibles, passionnés, infiniment inspirants, prêts à partager leurs expériences sur des thèmes choisis pour créer une passerelle entre eux et les invités.

Des problématiques en commun mais des pratiques différentes : se réinventer, innover, réussir à l'international, transmettre, manager au féminin, l'efficacité collective...

Au final, ces soirées ont permis à notre client de développer le capital relationnel de leur entreprise avec leurs grands comptes, de les fidéliser et d'initier des échanges interpersonnels qu'ils n'avaient jamais pu avoir auparavant. Et entre les partners et collaborateurs présents, des expériences humaines qui ont nourri leur culture d'entreprise de repères nouveaux.

Rencontrer un designer et une architecte pour s'inspirer de leurs méthodes créatives

Visuel : "Demain est un autre jour" de Mathieu Lehanneur, réalisé pour l’unité de soins palliatifs des Diaconesses à Paris. Dans chaque chambre, un hublot ouvert sur le ciel de demain.

Le thème de la rencontre : "Think out of the Box", le Saint Graal de toutes les entreprises qui cherchent à se réinventer face à une concurrence venue d'ailleurs qui les bouscule, face à une digitalisation à marche forcée, face à l'incertitude et la complexité des marchés désormais.

Au dernier étage de la Fondation Cartier pour l'art contemporain, plus de 80 dirigeants, venus écouter Mathieu Lehanneur, célèbre designer français, et Manuelle Gautrand, lauréate du Prix européen d'architecture 2017.

Je souhaitais les réunir sur ce thème car designers et architectes créent et innovent dans la contrainte et que leur feed back sur leur process de création saurait captiver l'audience de ce soir là. Je leur posai donc cette toute première question : "Que faites-vous lorsque vous avez une nouvelle idée ?" Curieusement, ils firent la même réponse : "Je la garde pour moi ! Je ne la partage pas jusqu'à ce que je sois convaincu que c'est une idée vraiment intéressante. Alors seulement j'en parle à mon équipe. Mais cette période de maturation peut prendre des semaines."

Un process aux antipodes de la culture open et co qui prédomine dans les entreprises, et de celle des startups qui pivotent plus vite que leur ombre entre deux MVP (Minimum Valuable Product : prototype destiné à valider rapidement une idée). De quoi alimenter la séance de questions-réponses et nourrir les réflexions le lendemain parmi les entreprises présentes.

Comment le galeriste Kamel Mennour manage-t-il Daniel Buren ?

Visuel : l'artiste Daniel Buren et le galeriste Kamel Mennour - Courtesy Galerie Kamel Mennour.

« Manager est un voyage. » Nous sommes chez Kamel Mennour, qui reçoit le Arts&Business Club* dans sa galerie du 6e à Paris. Kamel nous explique comment il « détecte et gère le talent », le thème de notre table ronde, devant une soixantaine de dirigeants et managers. Daniel Buren, Anish Kapoor ou des artistes encore émergents… le talent il connaît. L’homme préfère parler du talent des autres, mais le sien est immense et en fait l’un des galeristes les plus en vue dans le milieu de l’art contemporain. Je lui pose une question un peu classique « Comment managez-vous vos artistes ? », dont il extraira une réponse surprenante pour les participants :

« Je les mets dans de la ouate. Mon rôle est de minimiser leur stress et leurs soucis pour qu'ils puissent donner le meilleur d'eux-mêmes ».

Pour les managers présents ce soir là, le lien entre style de management et performance à long terme de l'entreprise a nourri les échanges de la plus artistique des façons.

* Le Arts & Business Club est un réseau professionnel initié par La Compagnie, axé sur le partage d'expériences entre dirigeants d'entreprises et dirigeants du milieu culturel.

Arts & Performance RH : découvrez nos autres programmes

Ce Programme RH1 est centré sur le déploiement de rencontres inspirantes pour les collaborateurs. Il est l'une des manières de rendre l'art actif dans l'entreprise pour les décideurs RH.

Pour aller plus loin, La Compagnie a conçu 2 autres programmes : RH2 "Activation des espaces" et RH3 "Empowerment des collaborateurs". En combinant les différentes approches artistiques, l'entreprise pourra démultiplier et entièrement personnaliser l'impact que les Arts auront à terme sur la performance globale de l'entreprise. Celui-ci pourra être mesuré.

Le DRH, dispose alors d'une véritable "boîte à outils artistique", qui l'aide dans ses différentes missions :

  • Accompagner la transformation
  • Améliorer l'expérience collaborateur
  • Gérer les situations exceptionnelles (crises, fusions, repositionnements)
  • Nourrir la Marque Employeur
  • Développer la Qualité de Vie au Travail (QVT)

Si un ou plusieurs de ces enjeux vous concernent, découvrez l'intégralité de nos solutions RH par les Arts : contactez-nous ou remplissez ce court formulaire. A bientôt !

Florence Bost - Directrice de La Compagnie : florence@lacompagnie.paris / 0637361645

Ecrit par Florence Bost - Directrice de La Compagnie

Crée l'agence en 2008 après 12 ans passés dans des directions marketing, études clientèles et publicité internationale. Florence a développé une expertise à la croisée de la Stratégie, du Marketing, de la Communication et des Arts. Son rôle est de concevoir et de mettre en œuvre des solutions artistiques sur mesure et créatrices de valeur. florence@lacompagnie.paris

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK